Zynga fait le plein de nouveautés et distance la concurrence

La semaine dernière, se tenait à San Francisco la grande conférence annuelle de Zynga. Pour celles et ceux qui viennent de nous rejoindre, Zynga est une startup qui n’existait pas il y a 5 ans et qui revendique maintenant le titre de champion des jeux sociaux. Avec les annonces qui ont été faites la semaine dernière, Zynga s’impose comme le leader incontesté de cette catégorie avec une avalanche de nouveautés :

Comme vous pouvez le constater, Zynga semble donc appliquer la stratégie du tapis de bombe pour laminer la concurrence. Les plus observateurs auront remarqué que les derniers titres présentés placent Zynga dans une guerre ouverte avec Electronic Arts sur des licences prestigieuses comme SimCity et The Sims (Zynga and EA: Dog chasing tail).

Outre tous ces jeux, Zynga a également annoncé le lancement de Connecting with Friends, une couche sociale multi-plateforme permettant de faire des parties synchronisées quelle que soit le terminal (ordi, iPhone, Android…) : Zynga unleashes the Zynga Friends Network and new play across more genres et Connecting with friends anytime, anywhere.

Et pour finir, ils ont également annoncé la possibilité pour les développeurs externes de faire héberger leur jeu sur la plateforme Zynga et de bénéficier des mêmes leviers de monétisation et de viralisation : Zynga Wants to Sell Its Technology, Not Just Its Games.

Comme préciser plus haut, c’est donc une authentique démonstration de force à laquelle s’est livrée le géant californien du jeu social : non seulement ils nous démontrent qu’ils ont finalement réussi l’intégration des différents studios de développement des sociétés rachetées au cours des dernières années (avec des nouveaux jeux tous les mois), mais ils affichent clairement leurs ambitions sur le mobile et surtout leur volonté de rentabiliser leur plateforme technique.

La démonstration de force est réussie, mais ne semble pas impressionner les marchés financiers (le cours de l’action reste très bas). Peut-être est-ce le signe d’un scepticisme latent des analystes à voir Zynga maintenir un tel rythme de croissance et surtout d’assumer cette diversification à outrance…

Les commentaires sont fermés

Les commentaires sont fermés.